Participer à un processus BIM collaboratif et universel

Cette certification (en cours d’enregistrement) aura pour objectif de certifier les compétences nécessaires et complémentaires pour participer à un processus BIM universel.

Elle permettra de rendre beaucoup plus accessible la participation à un processus BIM dans le cadre de leurs fonctions aux différents acteurs participant à la construction d’un ouvrage bâti.

Les compétences professionnelles visées par cette certification sont :

– Intégrer les bases d’un processus BIM de construction d’un ouvrage afin de développer son activité professionnelle.
– Accéder à une maquette numérique à l’aide d’une plateforme collaborative dans l’objectif d’apporter sa contribution à un projet de construction.
– Analyser une maquette numérique pour identifier les objets, extraire les données relatives à sa prestation en naviguant dans la maquette ou en lançant des requêtes.
– Co-produire la maquette numérique(IFC) pour délivrer sa prestation métier en renseignant les objets constructifs résultant de sa mission
– Ces compétences permettent aux candidats de consulter un cahier des charges et de répondre à une consultation dans le cadre de la réalisation d’une construction.
– Renseigner le document numérique (maquette BIM) avec les prestations réellement effectuées au cours du chantier

Modalités d’évaluation :

La certification est délivrée en fonction des résultats obtenus à l’issue des évaluations prévues pour chaque compétence déclinée en critères d’évaluation.
Durée des épreuves d’évaluation
La totalité des épreuves d’évaluation dure 1 heure par candidat.

COMPÉTENCE 1 :

ÉVALUATION SOMMATIVE
NOTE COMPTANT POUR 5 POINTS DE LA NOTE GLOBALE
Il s’agit d’un examen sur table qui dure 10 minutes (ordinateur relié à Internet autorisé).
Le candidat est invité à démontrer sa capacité à :
Expliquer aux collaborateurs et aux co-traitants d’un projet le processus et le management d’un projet BIM (Modèle, Processus, Management)
Appliquer les réglementations MOP-BIM/propriété intellectuelle/interopérabilité
Evaluer les valeurs induites pour les acteurs de la filière : indépendance, économique, environnemental
Valider la cohérence des flux de données pour produire des données de qualité
Comparer la valeur des formats selon leur niveau d’interopérabilité

COMPÉTENCE 2 :

MISE EN SITUATION
NOTE COMPTANT POUR 4 POINTS DE LA NOTE GLOBALE
Le temps de cette épreuve est estimé à 15 minutes.
Le candidat est confronté à une mise en situation fictive dans laquelle il lui est demandé de :
accéder à une plateforme collaborative
télécharger une maquette numérique IFC
– visualiser une maquette numérique à l’aide d’un logiciel de visualisation
– visualiser une maquette numérique à l’aide d’une application de visualisation en ligne depuis une plateforme

COMPÉTENCE 3 :

MISE EN SITUATION
NOTE COMPTANT POUR 5 POINTS DE LA NOTE GLOBALE
Il s’agit d’un examen sur table qui dure 15 minutes (ordinateur relié à Internet autorisé).
Le candidat est invité à démontrer sa capacité à :
Se déplacer dans une maquette numérique
Sélectionner un objet ou une collection d’objets par l’outil de navigation
Sélectionner un objet ou une collection d’objets par requête
Extraire les données pour alimenter ses outils métier

COMPÉTENCE 4 :

MISE EN SITUATION
NOTE COMPTANT POUR 5 POINTS DE LA NOTE GLOBALE
Le temps de cette épreuve est estimé à 15 minutes.
Le candidat est confronté à une mise en situation fictive dans laquelle il lui est demandé de :
Se connecter à une base de données d’objets génériques pour définir les objets en fonction de la phase et de son rôle dans le projet.
Se connecter à une base de données d’objets spécifiques de fabricants pour sélectionner des objets manufacturés.
– Intégrer les données des objets dans la maquette IFC.
– Générer et délivrer une nouvelle version de la maquette IFC à partir d’un outil de visualisation.