Avec l’Open dthX

l’Alliance du Bâtiment révolutionne le BIM

Le BIM va profondément modifier le process de la filière du BTP. La production d’une maquette numérique, normalisée au niveau internationale (IFC), repose sur la réalisation d’une base de données intégrant une description géométrique de l’ouvrage.

L’IFC, ouvert aux formats natifs !!

Cependant, si le caractère ouvert de la maquette IFC permet théoriquement à chaque intervenant de charger cette maquette dans le logiciel qu’il utilise pour y apporter ses propres contributions sous forme d’objets. Ceux-ci sont généralement produits dans le format natif du logiciel utilisé. Il rompt la continuité numérique empêchant la capitalisation des informations en restituant alors une maquette IFC pour les autres acteurs du projet intégrant ses contributions dans son propre langage, rendant impossible la fluidité nécessaire entre les acteurs utilisant des logiciels différents.

Ubérisation ?

Cette situation ne peut que précipiter l’émergence de plateformes d’échanges qui deviendront des passages obligés et payants par la filière, conduisant à la concentration, voire à l’émergence de “google” de la construction, “ubérisant” de ce fait l’ensemble des acteurs. C’est pour répondre à l’enjeu de la filière du BTP qui ne peut marginaliser 95% de ses acteurs, que l’association ALLIANCE DU BATIMENT a acquis les droits d’exploitation d’un format open source (Open dthX) pour le mettre librement à disposition de tous les acteurs et garantir un BIM totalement ouvert.

Vous faites partie des acteurs ayant intérêt au développement du langage numérique partagé pour tous dans la construction, rejoignez l’ALLIANCE DU BATIMENT.