Le BIM facile

Avec

Open dthX

Le langage numérique
partagé pour tous
dans la construction

avec les logiciels BIM

Faciliter l’usage des logiciels BIM

Depuis le 18 janvier dernier, des acteurs du bâtiment se regroupent pour démocratiser le BIM dans une association baptisée « ALLIANCE DU BATIMENT ». L’association créée en Isère par des acteurs publics et privés de la filière Construction représentent déjà plus de 6000 entreprises et collectivités.

L’ALLIANCE DU BATIMENT met à la disposition des maitres d’ouvrage, maitres d’œuvre, entreprises, artisans et fabricants PME, TPE, un langage commun qui simplifie fortement l’accès au processus BIM et l’usage des logiciels BIM.

Dans ce but « ALLIANCE DU BATIMENT » a acquis les droits exclusifs d’exploitation du seul « langage numérique partagé pour tous dans la construction » opérationnel, basé sur le format Open dthX conçu et développé par la société datBIM, pour en faire un bien commun libre de droits.

Le communiqué de presse en ligne

NOTRE MISSION

Jean-Paul BRET
Président ALLIANCE DU BATIMENT

3 questions à Jean-Paul Bret

Président de l’ALLIANCE DU BATIMENT

Qu’est-ce qui vous a incité à vous investir dans cette nouvelle association ?

Accélérer la transition

J’ai eu une longue carrière professionnelle dans la promotion immobilière à l’OPAC 38, le plus gros bailleur social de l’Isère. J’ai aussi été nommé Président de la Communauté d’agglomération du pays voironnais (CAPV) durant 12 ans. Cette expérience m’incite à penser que le secteur de la construction doit impérativement accélérer sa transition numérique.

Le BIM est un moyen de le faire depuis la phase de conception d’un projet jusqu’à celle de la déconstruction en passant par la construction et l’exploitation.

Pour moi le BIM est une démarche qui permet d’optimiser l’échange d’information et la collaboration entre acteurs d’un projet constructif . C’est aussi un outil au service de la transition écologique.  Il permet une véritable traçabilité environnementale.

Des enjeux cruciaux

Dans les deux cas, les enjeux sont cruciaux tant sur le plan de la compétitivité économique que des aspects sociétaux. Je peux apporter à l’ALLIANCE DU BATIMENT mon expérience en tant que maitre d’ouvrage, gestionnaire de projets constructifs complexes. J’ai aussi un regard neutre sur les problématiques afin de prendre en compte les intérêts de tous.

Comment peut-on accélérer la diffusion du BIM dans la filière Construction ?

Durant mon parcours professionnel, j’ai souvent été confronté à la difficulté de faire travailler ensemble un grand nombre d’acteurs pour faire aboutir des projets constructifs. En particulier parce qu’ils mettait en œuvre d’importantes quantités de données très diversifiées.

J’ai pu constater que l’absence de langage commun et d’interopérabilité entre les outils en présence freine souvent l’avancement des projets. Le BIM peut améliorer cette situation à condition de ne pas être réservé aux grands acteurs de la filière. Il doit être facilement accessible aux PME, TPE et artisans qui représentent environ 95% de la filière constructive

Quel va être votre rôle en tant que président ?

Je vais superviser cette opération pilote et coordonner les démarches des membres de l’association qui vont devenir des ambassadeurs du « BIM pour tous » auprès des maitres d’ouvrages.

L’objectif étant que ces derniers impliquent plus souvent les petites structures dans leur démarche constructive. Parce que le BIM doit être un facilitateur de coopération et non une barrière technologique. Dans ce cadre nous allons aider les « petits acteurs » à prendre en main leur destin numérique et favoriser leur montée en compétences.

Pour cela nous allons mettre à leur disposition de nouvelles solutions d’interopérabilité. Elle faciliteront leur manière d’accéder à la donnée sur les objets et de contribuer à la production de la maquette numérique. L’enjeu est important puisqu’en cas de succès l’ALLIANCE DU BATIMENT pourrait avoir valeur d’exemple et, à ce titre, être déclinée bien au-delà nos frontières.

Nous sommes d’autant plus motivés que ce projet qui vise à faciliter la coopération au sein de la filière BTP est totalement en phase avec les objectifs du plan gouvernemental BIM 2022 qui reposent sur le principe directeur du BIM POUR TOUS.